E-zine de voyage : Pleins feux sur…
En savoir plus  

 

Les meilleures petites îles du PacifiqueJanvier 2019

Des îles pittoresques si peu connues que vous pourriez les avoir à vous seul.

Si Tahiti et Fidji retiennent souvent l’attention, ce sont plutôt les îles Cook qui, bien que moins connues, incarnent le mieux les paysages magiques des mers du Sud. Sans l’achalandage et les touristes, les visiteurs sont libres d’explorer à leur rythme.

Les îles abondent dans le Pacifique Sud, mais une seule d’entre elles est l’île parfaite pour vous, celle dont vous avez toujours rêvé. Avec ses hautes montagnes verdoyantes surplombant des lagons bleus et à peine quelques maisons en vue, elle est assez grande pour vous dépayser, mais assez petite pour que vous trouviez rapidement vos repères.

J’ai grandi à Rarotonga, et je me suis souvent demandé pourquoi l’île accueillait si peu de voyageurs – je me pose encore la question à ce jour. Il y a beaucoup de touristes à Fidji, et les prix sont élevés à Tahiti, mais c’est tout le contraire aux îles Cook.

C’est justement ce qui fait sa beauté. Oui, il y a des hôtels cinq étoiles au bord des lagons, mais les cochons continuent d'être plus nombreux que les voitures sur la route. Aucun gratte-ciel à l’horizon; la loi interdit les bâtiments plus haut qu’un cocotier! Il n’y a pas de feux de circulation non plus, et la limite de vitesse est de 50 km/h. À Rarotonga, vous ne verrez pas de chaîne hôtelière, et vous ne serez pas transporté en hélicoptère vers un complexe sur une île privée, comme c’est souvent le cas à Fidji.

Pour une petite île d’à peine 70 km2, dont vous pouvez faire le tour en 40 minutes, Rarotonga a ce qu'il faut pour vous faire sentir loin de tout. Pour oublier la vie moderne un instant, il suffit de dévier de la route qui longe la côte pour emprunter Ara Metua, une route dans les terres établie il y a 1000 ans. Ici, les habitants cultivent le taro et attachent leurs cochons à des cocotiers. À chaque visite, je découvre un nouveau chemin vers une vallée que je ne connais pas.

Les îles Cook sont aussi sophistiquées que les autres destinations du Pacifique Sud. Le tourisme est le principal secteur d’activités, et l’offre est très variée, des luxueuses tentes de safaris aux villas romantiques cinq étoiles. Rarotonga est également reconnue dans la région pour sa vie nocturne, qui se concilie parfaitement avec le mode de vie décontracté.

L’île possède sur sa côte ouest, à Arorangi, les meilleurs bars et restaurants pour regarder le soleil se coucher sur le Pacifique. Le Waterline Restaurant & Bar, le Wilson’s Bar et le Shipwreck Hut, entre autres, se trouvent tous à proximité les uns des autres.

Mais ce sont les résidents qui, depuis toujours, rendent les îles Cook si spéciales. Le crime est quasi inexistant, et vous serez émerveillé par l’accueil chaleureux des Cookiens. Pour eux, la famille (la leur comme la vôtre) est sacrée, et c’est sans doute le peuple le plus extraverti du Pacifique Sud. Comme ils adorent socialiser, on ne se surprend pas de voir la variété de restaurants, de cafés et de bars sur l’île. Vous pouvez goûter toutes sortes de délices, que ce soit dans un café donnant sur un lagon pour manger du poisson pêché le matin même ou encore dans un bâtiment colonial restauré pour déguster une cuisine fusion polynésienne.

La meilleure façon d’explorer Rarotonga est de ne rien planifier. Louez un scooter (c’est l’endroit le plus sécuritaire pour en faire l’essai) ou une voiture, puis suivez la route qui fait le tour de l’île. Puisque Rarotonga est entourée par une barrière de corail, vous pouvez vous y baigner en toute sécurité. Muri, où le lagon s’élargit, est très populaire auprès des visiteurs. On y trouve quatre motus (petites îles) jusqu’où vous pouvez nager. C’est aussi là que sont situées certaines des options d’hébergement les plus chics (et un marché nocturne animé).

Même si vous n’avez jamais besoin de quitter Rarotonga, laissez-vous tenter par le court vol de 45 minutes vers Aitutaki, au nord. Les voyageurs désireux de se ressourcer peuvent explorer doucement les huit petites communautés paisibles de l’île (qui ne compte que 1400 habitants) et un des lagons les plus célèbres du Pacifique Sud. Contrairement à celui de Bora Bora, ce lagon n’est pas bordé de complexes cinq étoiles. Il abrite plutôt des motus inhabités appartenant à des gens du coin, fréquentés uniquement par de rares pêcheurs. Aitutaki est une destination de rêve pour les lunes de miel: on y trouve les hôtels les plus romantiques des îles Cook, et la plupart des activités tournent autour de la détente dans le lagon.

Pour une expérience à la Robinson Crusoé, pensez à vous envoler un peu plus loin encore (mais toujours en moins d’une heure) vers des joyaux naturels comme Atiu et Mangaia. Moins d’une centaine de touristes visitent ces îles chaque année, vous êtes donc presque assuré de les avoir à vous seul.

Par Craig Tansley  |  Traduit par Isabelle Labrosse

Pleins feux sur…

Les meilleures petites îles du Pacifique
Des îles pittoresques si peu connues que vous pourriez les avoir à vous seul.

En Savoir Plus

Conseils d’expert

Service Concierge dans les îles de l’océan Indien
Découvrez les îles de l’océan Indien.

En Savoir Plus

Nos tops 10

10 destinations ensoleillées pour fuir l’hiver
Tanné de l’hiver? Changez d’hémisphère!

En Savoir Plus

Croisières

Croisières dans le sud des Caraïbes
Ports uniques et splendeur naturelle des tropiques!

En Savoir Plus